* ARTICLES DE REFERENCE *  
 
 
  Contactez-nous
 

LA POSTUROLOGIE EN PEU DE LIGNE
Si l’individu tient debout dans l’espace, s’il se situe par rapport à son environnement et s’il s’équilibre dans le mouvement, c’est grâce à son système postural.

L’oreille interne est un des éléments fondamentaux de ce système mais ce n’est pas le seul. De nombreux travaux scientifiques (Lacourt, Roll, Berthoz, Melvill Jones,Matthews…) réalisés ces dernières années le confirment : le système postural possède différentes entrées ou “capteurs”.

Deux de ces entrées dominent : le pied et l’œil, ce sont à la fois des extérocepteurs (exocapteurs) et des propriocepteurs (endocapteurs).

Si, sur le plan fonctionnel, l’oreille interne, fortement enchâssée dans le massif pétreux, se dérègle peu, il n’en est pas de même pour le pied et l’œil.
Un léger défaut de convergence oculaire, ou une asymétrie podale peuvent provoquer un déséquilibre des chaînes musculaires posturales.

Ce trouble statique pourra être analysé cliniquement au niveau des ceintures scapulaire et pelvienne ou objectivé par une étude stabilométrique. Il concerne les trois directions de l’espace et il provoquera des sollicitations anormales sur tout le système locomoteur.
Les contraintes articulo-capsulaires qu’il génère seront à la base de différents phénomènes pathologiques, algiques et inflammatoires souvent traités de manière symptomatique.

Le but de la posturologie moderne :
- corréler la symptomatologie et le déséquilibre postural ;
- analyser ce déséquilibre dans les trois directions de l’espace ;
- trouver le ou les capteurs responsables ;
- corriger ces capteurs afin de reprogrammer l’ensemble pour retrouver une eutonie vertébrale et articulaire.

La posturologie permet donc de corriger le facteur mécanique de différentes affections du système locomoteur et vertébral, d’en mieux comprendre les diverses pathologies(scolioses, syndromes fémoropatélaires, fibromyalgies) et d’apporter une correction étiologique en lieu et place des habituels traitements symptomatiques dont on connait le coût, la iatrogénicité et les possibilités de récidives dans le temps.

   
  > ARTICLES DE REFERENCE <
 
POSTUROLOGIE.COM
Tout savoir sur cette nouvelle discipline